Mais ces deux là sont pour moi !

 libertine1

revue Crédit photo "Cosmopolitan mai 2015"

Tout à commencé avec cette photo que j'adore...

Noir et blanc

Malheureusement je ne me souviens plus du tout où je l'avais trouvée.... 

Depuis quelques mois, je réfléchissais comment m'en servir pour me faire un pochon et oui il m'en faut bien aussi de temps en temps.

J'avais fait quelques essais mais je recherchais encore comment les améliorer.

Et puis sur Pinterest, je suis tombée sur ce clipart et là je me suis dit "ça y ressemble",  je devrais bien en tirer quelque chose en mixant les deux.

sexy-girl-in-black-

Crédit photo "www.shutterstock.com"

Finalement j'en ai fait deux numérisations, une en pied et l'autre partielle.

libertine-001

 Pochon1 en coton vintage-Tissu intérieur petit pois blanc sur noir de chez "self Tissus Strasbourg"

Pochon2 en coton vintage-Tissu intérieur  Patchwork "A Slice of Summer de Teresa Kogut"

offert par ma maman il y a quelques années

Comme je ne suis pas un as dans la numérisation des personnages, j'ai commencé par la réduction, me simplifiant ainsi la vie en occultant la tête et une partie des jambes.

libertine bleue gros plan-001

 Libertine brodée en Madeira

La numérisation me plaisant beaucoup, je me suis dit pourquoi pas et je me suis lancée exceptionnellement dans la réalisation de la silhouette complète avec "tous les aléas que cela peut comporter".

 libertine noire-001

Libertine2 brodée en Madeira

Je ne suis pas totalement satisfaite de mon travail notamment sur la main gauche dont j'essaye aujourd'hui encore d'améliorer la conception, elle tient aujourd'hui plus du moignon et je ne vous parle pas de la bizarrerie de l'autre bras pfuit, lorsque je réduis un clipart, myope comme une taupe c'est "aie mes yeux"

Celles d'entre vous qui numérisent me comprendront, pour obtenir une broderie acceptable il faut parfois "remettre l'ouvrage vingt fois sur le métier"..... Et quand je dis vingt fois.......

<Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, 
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, 
Polissez-le sans cesse, et le repolissez, 
Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.>

Boileau, L'Art poétique

 Mais elles m'accompagneront dans ma prochaine valise car je n'ai finalement pas jeté Libertine 2.

Et vous, que pensez vous de mes broderies ? Vous plaisent-t'elle ou sont elles trop révélatrices ? C'est avec attention que je lirais vos commentaires.... 

Si vous n'êtes pas encore  inscris à ma newletters, vous pouvez le faire dés aujourd'hui pour participer aux concours par tirage au sort qui arrive dans quelques jours,  obtenir des broderies spéciales abonnés,  et  ne manquer aucun de mes articles.

Et bien entendu, en bonne fan de Mylène , je pouvais pas nommer mes pochons Libertine sans faire ce clin d'oeil..........

 

"Libertine, Mylène Farmer "

Bonne fin de semaine.

Salomé