Retour de vacances

Je vous ai laissé depuis un peu plus de trois semaines pour prendre un repos bien mérité (oui ?).

Avant de prendre ma pause, j'avais évoqué mon envie d'un "dolce farniente" sur la base du film "mange prie aime" dans mon article précédent.

Apparemment en si peu de temps, je n'ai retenue que le mange............

En effet, au retour, j'ai pris 1 kg, l'homme 2 et ma fille refuse absolument de s'approcher de l'objet du délit pour constater de visu ce que le regard de sa mère qui pèse le moindre gramme lui dit lol.....

Bon, comprenez bien,  en 15 jours je ne peux pas mettre en oeuvre tout ce que Elisabeth Gilbert a effectuer en un an ! Et puis qui peut résister aux merveilleux sorbets d'un véritable maître glacier du lavandou ? Pas moi qui me prive souvent de tout pour cause d'estomac récalcitrant !

Manger loin de sa balance et sans culpabiliser est un plaisir dont il ne faut pas se passer, n'êtes vous pas d'accord ??

Par contre, est ce que je peux mettre dans la partie "prie" élargie, le fait d'avoir commencé à lire le livre d'Elisabeth Gilbert "Comme par magie" [vivre sa créativité sans la craindre] ???

Je ne suis pas très mantra et développement personnel en général et j'ai du me reporter sur un livre d'Irving car la plage (allez comprendre) me déconcentrai pour l'apprécier à sa juste valeur ! Je me sens un peu "New Age" en le lisant mais je n'oublierais pas de vous en reparler lorsque j'aurais trouvé le moyen de le décripter correctement. 

En attendant, je vais vous présenter ce que j'ai fait "en deux temps trois mouvements" avant mon départ.

Car "Les cordoniers sont toujours les plus mal chaussés...."

Qui n'a pas déjà entendu ce proverbe.....

On suppose qu'il viendrait de Montaigne lorsqu'il écrivait dans le livre 1 des Essais "« Quand nous voyons un homme mal chaussé, nous disons que ce n'est pas merveille, s'il est chaussetier »

DSCN7431-001

Tout cela, pour vous dire que lorsque je me déplace, je trimballe toute une pharmacie (pour toute la famille plus les chiens) que j'entasse dans des sacs.

Je me suis dit que cette fois ci, j'allais me fabriquer des pochons tout simples en coton vintage. Des pochons même pas doublés, tout léger et que l'on peut facilement caser dans n'importe quel bagage.

DSCN7436-001

Le thème retenu était le rouge et le blanc et pour plus de facilité et de rapidité non pas de la broderie mais du flex.

Je suis partie d'images et dessins basiques qui ont été transformés en fichiers FCM pour ma Scanncut. C'était la première fois que je coupais ce genre de matière avec elle [et non ma Silhouette] et je n'ai relevé aucune difficulté.

Collage medicaments

Et je peux vous assurer qu'ils m'ont bien servis !

Je vous offre ci-dessous les différents fichiers motifs afin que vous les reproduisiez si cela vous plait.

Croix_rouge        Ambulance       Usage_Vet      York       Medicaments

TUTO DES POCHONS

Chaque pochon fini mesurant environ 36 par 27 cm, il vous faudra les fournitures suivantes :

  1. 40 par 29 cm de tissu à votre goût,
  2. 1 feuille de flex rouge par pochon
  3. votre machine de découpe (ou une bonne paire de ciseau), vos motifs ou les miens,
  4. votre MAB
  5. fil assorti et ruban.

Coudre les cotés et le fond du pochon '1cm de couture).

Il suffit ensuite de coudre à la surjeteuse ou à la MAB un retour de 2x2 cm en haut de votre rectangle. Faire un petit trou dans la 1ère couture de couture de coté et passer votre ruban en faisant le tour. Faire de même avec le second coté. Nouer les rubans ou passer une perle et nouer.

Vous n'avez plus qu'à centrer votre motif précédemment découper et à le coller au fer et c'est terminé !

Vous ai-je convaincu à l'utilisation des pochons à médicaments ? Peut être les utiliser vous déjà ou bien vous êtes vous fabriqué une merveilleuse trousse (idée que j'aimerais particulièrement réaliser un de ces jours, lorsque j'aurais vaincu ma phobie des trousses....) ; c'est dans les commentaires que j'attendrais vos réponses.

En attendant, je souhaite la bienvenue à Isabelle H, Laeticia, Monique B, Delphine M et Tina D.

Comme elle n'hésitez pas à vous inscrire à ma newletters (en haut à droite!) pour ne perdre aucun de mes messages et obtenir des fichiers broderies machines spécial abonnés.

Par contre, je vous remercie vivement de ne pas vous inscrire en anonyme, ce blog ne les acceptant pas..... 

Et l'on se quitte sur les superbes pochons de Marie-Hélène C qui a magnifiquement mis en valeur mes numérisations offertes. Vous pouvez les retrouver ici avec ses autres réalisations ainsi que celles d'autres abonnées........ N'oubliez pas de m'envoyer des photos !

Marie Hélène C

Bonne fin de semaine.

Salomé

En mémoire à toutes les victimes de Nice mais aussi de tous les attentats commis par des intolérants dans le Monde

Hair - Let the Sunshine In