Il faut croire que les années se ressemblent car depuis deux ans je vous écris que je suis out avant de partir en vacances !

Il faut dire que l'année passée ma fille s'est cassé le coude et que cela a engendré pas mal de fatigue car j'ai du en plus de subvenir a ses besoins, taper tous ses dossiers de fac.......

Cette année comme vous le savez mon époux a eu des déboires de santé et j'ai eu une appendicite aiguë donc nous sommes arrivés sur notre lieu de villégiatures sur les rotules  après ces 6 mois dans la tourmente !

Moralité allez comprendre, j'ai beaucoup moins lu que l'année dernière : juste cinq livres et pas toujours des bonnes pioches.

Non, je me suis reposée et j'ai mangé des gâteaux.......

Juliette

Pour en revenir à la lecture, j'ai lu en premier "Juliette" d'Anne Fortier. C'est une sorte de chasse au trésor....

A la mort de sa tante préférée, Julie ne reçoit pour héritage qu'une mystérieuse clef, accompagnée de l'adresse d'une banque à Sienne.
Elle s'envole aussitôt pour l'Italie et y trouve une liasse de papiers jaunis relatant les amours d'un jeune homme prénommé Roméo avec celle qui est sans doute son ancêtre, la belle Juliette Tolomei.
La Juliette de Shakespeare.
Alors que Julie déchiffre les parchemins, elle comprend que la sinistre malédiction prononcée six siècles plus tôt plane encore sur sa famille.......  (Critique ici)

J'ai beaucoup aimé le concept bien que je me sois (comme d'habitude) légérement lassée de passer des années 1370 à nos jours continuellement.

En second, j'ai pris  "Cupidon à des ailes en cartons" de Raphaëlle Giordano. [podcast ici]

Cupidon-a-des-ailes-en-carton

Meredith aime Antoine. Éperdument. Mais elle n'est pas prête. Comédienne en devenir, ayant l'impression d'être encore une esquisse d'elle-même, elle veut éviter à leur histoire de tomber dans les mauvais pièges de Cupidon. Alors, il lui faut se poser les bonnes questions : comment s'aimer mieux soi-même, aimer l'autre à la bonne distance, le comprendre, faire vivre la flamme du désir ? Meredith pressent qu'avec ce qu'il faut de travail, d'efforts et d'ouverture, on peut améliorer sa capacité à aimer, son " Amourability ".
Son idée ? Profiter de sa prochaine tournée avec sa meilleure amie Rose, pour entreprendre une sorte de "Love Tour". Un tour du Moi, un tour du Nous, un tour de l'Amour. (critique ici)

Bon, je n'ai rien contre Raphaëlle Giordano au contraire, mais cette sorte de bullet journal de l'amour qu'elle tient ne m'a pas capté du tout, je pense que cela vient de ma personnalité. Pour tout vous dire, j'ai laissé tombé au 3/4 du livre pour passer à un autre et ne l'ai pas repris des vacances........mais je  compte le finir prochainement pour me faire une idée définitive.......... 

La-nouvelle-vie-de-Kate-Reddy

Je suis passée ensuite, pour me remettre, à "la nouvelle vie de Kate Reddy" d'Allison Pearson.

Kate Reddy compte les quelques semaines qui la séparent de la cinquantaine avec effroi. Si on ajoute à cette angoisse les hormones qui s'agitent, des enfants devenus ados qui ont besoin d'elle mais qui ne lui adressent pas la parole, des parents qui vieillissent et redeviennent eux-mêmes des enfants, un mari qui se cherche et a décidé de s'offrir un break pour se consacrer à l'art de la pleine conscience...

Kate se trouve prise dans un sandwich qu'elle ne peut même pas avaler à cause des calories ! Et c'est sans compter son retour dans le monde du travail, où la cinquantaine est un tabou... Juste au moment où elle commence à se débrouiller dans son nouveau boulot, son ancien amant, Jack, réapparaît... Les choses se compliquent, et c'est peu dire. (Critique ici et critique là)

Celui-là, je l'ai bien aimé ouf. Très sympa à lire sur la plage. Les réflexions existentielles de Kate m'ont bien fait rire et ont eu quelquefois quelques résonances...........

A-la-recherche-d-Alice-Love

J'ai enchainé avec le livre de liane Moriarty "A la recherche d'Alice Love"

Alice Love tombe en faisant du sport. Lorsqu'elle se réveille, elle pense qu'elle a 29 ans, qu'elle est enceinte de son premier enfant et qu'on est en 1998. En réalité, on est en 2008, Alice a trois enfants, Madison, 10 ans, Tom, 8 ans et Olivia, 5 ans, et s'apprête à divorcer.

Comment a-t-elle pu devenir cette femme autoritaire et maigrichonne (faire du sport ? elle DÉTESTE ça !) ? Pourquoi Elisabeth, sa soeur adorée, est-elle en froid avec elle ? Comment Nick, son amour de toujours, et elle en sont-ils venus à se détester ? Alice devra s'efforcer de reconstituer le puzzle de cette décennie oubliée et découvrira si son amnésie est une malédiction ou une bénédiction...
(Critique du parisien ici)

Alors, celui ci, je l'ai adoré !

Qui ne s'est pas réveiller un matin en ce demandant comment on a pu devenir cette personne qui doit tout gérer en oubliant l'inconciente que nous étions à 20 ans ? Ici encore quelques résonances....... Le Parisien évoquait l'idée de "la vie que l'on rève et la vie que l'on vit. Et tous ces compromis qu'on fait avec soi-même et avec son couple lorsque l'on vieillit"....

L-autre-heritiere

J'ai fini mes vacances avec un petit livre "L'autre héritière" de lauren Willig que j'ai trouvé au supermarché.

À la mort de sa mère, Rachel découvre une coupure de presse qui fait voler en éclats toutes ses certitudes : son père, qu’elle croyait décédé, est bel et bien en vie. Mieux encore, il a une autre fille.
En quête d’explications, la jeune femme part pour Oxford où elle fait la connaissance de Simon Montfort, aristocrate et journaliste mondain. Ensemble, ils échafaudent un plan pour approcher le père de Rachel, le comte d’Ardmore : elle devient la pétillante Vera Merton, une cousine éloignée de Simon. Il l’introduit dans l’aristocratie londonienne, elle lui fournit en retour de quoi alimenter sa chronique. Un échange de bons procédés qui n’est pas sans risque… Rachel découvre bientôt les dessous de ce monde sans pitié
(critique ici)

C'est un roman à l'anglaise qui se lit sans soucis et prise de tête. Il  brosse l’atmosphère du début du XXème siècle (1928 années folles). Il ne me laissera pas un souvenir impérissable, surtout après le précédent car c'est assez convenu mais il peut se lire tranquillement sur la plage. 

Pour tout ceux qui ont eu le courage de me lire j'usqu'au bout je vous offre en free (non testé), les mots "Dolce Farniente" que vous pouvez broder un peu partout.

 

Dolce farniente

 

 

  Dolce_farniente

Tous les fichiers Drink de l'article précédent ont été envoyés aux abonnés qui me l'ont demandés. Si vous ne les avez pas reçu, regardez vos spams ou vos fichiers indésirables avant de me les demander de nouveau.

Je vous souhaite un très beau week-end de dolce farniente ou productif et n'oubliez pas de vous abonner à ma newletters gratuite, si cela n'est pas déjà faitpour  recevoir des broderies spéciales abonnés, [notamment un joli appliqué et un remplissage à la réception du message de bienvenue si mail valide],  participer automatiquement aux loteries  et  ne manquer bien entendu aucun de mes articles.

Salomé

Sia - Chandelier (Official Music Video)